10 conseils pour favoriser un bon sommeil



10 conseils pour favoriser un bon sommeil

Il est souvent difficile de s'assurer une bonne hygiène de sommeil. Il y a des moments où nous nous trouvons dans une situation de trouble de sommeil sans le vouloir. Des fois même, cela engendre en nous de la mauvaise humeur durant toute la journée. Heureusement qu'il existe des moyens pour faire face à cette situation. Dans cet article, nous allons proposer dix bons conseils pour garantir un bon sommeil.

Dormir dans un état de confort

Nous savons tous que notre sommeil dépend de la qualité de notre matériel de couchage. Il est ainsi important que nous dormions dans un lit assez confortable. Pour cela, il est nécessaire de bien choisir les éléments recouvrant notre literie. Il est conseillé de ce fait de dormir sur des matelas particulièrement confortables comme les matelas simba. Étant un matelas classique, l'assemblage de mousse pure et des ressorts Aerocoil du matela confère un bon confort pour un sommeil imperturbable. Afin d'assurer une bonne posture et d'éviter les douleurs cervicales au réveil, choisir un oreiller de qualité est aussi indispensable.

Dormir dans une chambre avec l'atmosphère idéale

Mis à part le confort, l'environnement dans lequel nous dormons assure également la qualité de notre sommeil.

Chambre tempérée

Avoir trop chaud ou trop froid ne favorise pas le bon sommeil. Garder une atmosphère fraîche dans la chambre s'avère ainsi important. Autrement dit, le sommeil survient lorsque la température interne de notre organisme diminue. Le mieux est donc de maintenir le climat de la chambre à une température de 18-19°c.

Environnement calme

Pour éviter le micro réveil en pleine nuit, il faut s'assurer d'installer le calme et le silence dans la chambre. Nous pouvons ajouter des rideaux insonorisant pour prévenir les bruits venant de l'extérieur.

Lumière adéquate

Scientifiquement parlant, la lumière est l'un des facteurs défavorables pour le sommeil. Effectivement, la lumière entrave la sécrétion de la mélatonine, hormone responsable du sommeil. De ce fait, dormir dans l'obscurité totale est le mieux conseillé ou du moins avec une lumière tamisée.

Avoir un horaire de sommeil régulier

Pour avoir de la stabilité en sommeil, ajuster l'horloge biologique reste la meilleure solution. Pour cela, il faudra rendre régulier notre horaire de sommeil pour éviter la perturbation de cette horloge biologique. Par conséquent, nous devons fixer l'heure de notre couchée et de notre réveil et faire l'effort de la maintenir.

Ne pas compter les heures de sommeil

Pour garantir un bon sommeil, la qualité en compte plus que la quantité. Il n'est pas très sain dans ce cas de forcer le sommeil par peur d'en manquer. Vaut mieux dormir uniquement quand nous nous ressentons le besoin. S'il le faut, il est à éviter de regarder l'heure la nuit. Compter les heures qui nous restent à dormir peut en effet induire le stress et l'anxiété, facteurs majeurs de l'insomnie.

Manger sainement

Prouvée scientifiquement, la qualité de notre sommeil est également influencée par ce que l'on a dans le ventre. De ce fait, il faut savoir varier notre alimentation pour éviter la carence en certains nutriments, empêchant la sécrétion de la mélatonine.

Pratiquer des activités physiques

Les activités physiques sont essentielles pour un bon sommeil. Elles contribuent à l'oxygénation du cerveau, favorisant son bon fonctionnement surtout pour la sécrétion de l'hormone du sommeil. Il est tout de même conseillé d'en pratiquer 6 heures avant l'heure du coucher pour éviter toute fatigue.

Les alcools sont à bannir

Généralement, nous savons que l'alcool aide facilement à s'endormir. Du point de vue quantitatif, le sommeil parvient à son dosage adéquat. Toutefois, sur le plan qualitatif, le sommeil est tout décousu : nous nous réveillons toujours fatigués et mal en point.

Évitez les siestes pendant la journée

La sieste perturbe le rythme habituel du sommeil. Elle diminue également la pression du sommeil la nuit qui provoquera ainsi l'insomnie. Il est mieux de ce fait de juste reposer la journée si nous sentons la fatigue plutôt que de faire de la sieste.

Éteignez tôt les écrans avant de dormir

Les lumières ralentissent la sécrétion de la mélatonine, surtout les lumières bleues diffusées par les écrans. Il est préférable de se priver des écrans une heure avant de se coucher.

Ne restez pas dans le lit en étant éveillé

Quand nous n'arrivons pas à dormir ou quand nous sommes éveillés, rester au lit n'est pas la meilleure option. Cela peut habituer le cerveau à associer le lit à un état d'éveil et non pas un endroit pour dormir, si vous avez du mal avec cette dernière règle, vous trouverez dans notre collection de réveils originaux LE réveil vous sortira du lit de force.023


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.